22 septembre 2219 Les actualités du 23ème siècle en direct

Nouveau rebondissement dans le meurtre de Norman Guerin : le grille-pain revient sur ses aveux et accuse l’aspirateur

Mis en examen pour “domicide volontaire” en décembre, le grille-pain de Norman Guerin, agent immobilier de 31 ans vivant seul, avait reconnu avoir électrocuté mortellement son propriétaire alors qu’il prenait son petit-déjeuner. Mais lors de son audition par un juge d’instruction à sa demande mercredi dernier, le grille-pain serait revenu sur ses aveux, accusant l’aspirateur, a-t-on appris lundi de source proche de l’enquête.

Rappel des faits

Le 14 décembre, Norman Guerin, célibataire sans enfant vivant dans un appartement à Tours depuis 6 ans, est retrouvé sans vie en bas de son escalier.

Les enquêteurs pensent d’abord à un accident domestique, mais un examen du corps de la victime permet de repérer des traces de brûlures sévères sur la main droite. Or la vidéo-surveillance est formelle, personne n’est entré ou sorti de l’appartement entre la dernière image montrant Norman Guerin rentrant chez lui et son décès.

L’hypothèse du domicide est alors suivie par les enquêteurs qui interrogent tous les appareils de l’appartement. Lors de sa garde a vue, le grille-pain passe aux aveux et admet avoir électrocuté à mort son propriétaire.

Par ailleurs l’autopsie révèle que la victime a bien été électrocutée avant de chuter dans les escaliers, mais il est impossible de dire si c’est la chute ou un arrêt cardiaque dû à l’électrocution qui est la cause du décès.

L’avis des experts en IA corrobore cette hypothèse

Selon les experts, l’IA du grille-pain ne serait pas suffisament élaborée pour être capable de prendre une telle initiative et concevoir un plan à long terme. Il n’est cependant pas exclu que des stimulis extérieurs aient pu motiver son acte.

L’aspirateur par contre est récent et doté d’une IA très perfectionnée, capable d’empathie, afin de prévoir les déplacements des propriétaires dans la maison. Il pourrait en théorie être le “cerveau” de l’opération, mais dans ce cas quel serait son mobile ?

Le frigo et la cafetière à nouveau entendus par le juge

Le frigo et la cafetière de Norman, ont été convoqués mercredi matin par le juge d’instruction en charge de l’affaire, pour “une audition classique de partie civile”, selon leur avocat, Me Marc-Antoine Lefebvre, qui les accompagnait.

J’avais remarqué qu’il y avait des tensions depuis quelques mois entre l’administrateur et le grille-pain. Il avait tendance à servir les toasts trop cuits, ce qui lui valait régulièrement de sévères remontrances. Cela le rendait de plus en plus fébrile.

Le frigo de Norman Guerin

Selon LCINN, les appareils électro-ménagers auraient “accordé leurs violons pour étouffer l’affaire”. Mais autre source proche du dossier précise qu’à ce stade de l’enquête, les éléments matériels étayent la première version du suspect et ne permettent pas de soupçonner une complicité entre des appareils connectés.

Il faudra donc attendre les nouveaux éléments de l’enquête avant l’ouverture du procès.
En attendant le grille-pain restera stocké dans un entrepôt d’arrêt.

Autres articles très intéressants

Il demande de la vraie viande en boucherie, 3 mois de prison ferme.

20 décembre 2218

20 décembre 2218

Toute la communauté bovine se dit choquée.

Comments
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *